page crée le 2014 11 29 09:22:09
373 annonces emploi 10 101 annonces marchand 114 500 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Les constructeurs plébiscitent la radio digitale

Actu /  Economie

Eloïse Le Goff-Bernis

Vendredi 5 avril 2013

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Hors bande FM, les webradios sont de plus en plus exploitées par les marques automobiles pour y diffuser leurs campagnes.

Hotmix.fr est la première webradio de France Les constructeurs plébiscitent la radio digitaleCitroën est le premier annonceur des radios digitales en France. Sur le seul mois de mars, quatre constructeurs ont également choisi ce canal en développement pour diffuser leurs réclames audio. Renault (OMD), Volkswagen (Médiacom Paris), Citroën et Peugeot (Havas Média) utilisent la radio 2.0 en renfort de leurs plans de communication traditionnels.

 

« Les stations de radio sur Internet, pure-players ciblés, constituent une couverture additionnelle pour les constructeurs qui bénéficient d’une audience connectée, prêtes à se rendre sur le portail de la marque contrairement à l’auditeur classique qui écoute la radio dans sa voiture, par exemple », explique Antony Frandsen directeur commercial d’Adionomy Régie France, pôle de Radionomy, une plateforme de création de radio en ligne.

 

L'automobile (constructeurs, garages et assurances) représente ainsi 37 % des investissements sur le bouquet Adionomy Régie (7 000 stations actives) dont le leader est Hotmixradio, suivi de Radionomy puis Classic & Jazz (4 millions d’auditeurs à elles trois).

 

Volkswagen a, par exemple, communiqué du 4 au 17 mars dernier sur ce bouquet de webradios à propos de ses portes ouvertes. Antony Frandsen Les constructeurs plébiscitent la radio digitale

 

« Cette campagne a permis de toucher plus de 1,4 million de contacts en France », affirme Antony Frandsen. (spot ci-joint)

 

Selon la régie, la mémorisation spontanée des messages se situerait entre 15 et 21 %, soit un score supérieur à la radio traditionnelle. La mémorisation assistée serait comprise entre 45 et 60 % (directement dépendante de la création de l’annonceur.


 

 
 
Vos réactions
Par Gd Le 06/04/2013 à 12:46
 
Mais oui !! Qu'on arrête de prétendre que la radio a un auditoire actif ! Les auditeurs de webradios ont souvent développé une publiphobie importante. Ils vomissent les médias traditionnels à cause de la pub. Leur démarche est plus active qu'en FM. Ils cherchent un style, un genre mais certainement pas la même chose. Les radios de radionomy n'ont pour auditeurs (très temporaires) leur créateur. Arrêtons de voler l'annonceur en promettant des auditeurs qui sont en réalité fictifs! Quand l'audience prétendue vient directement de la radio, ça relève souvent du fantasme.
Signaler un abus
Par Izi money Le 06/04/2013 à 12:10
 
Cet article de propagande! Du beau journalisme haha « Cette campagne a permis de toucher plus de 1,4 million de contacts en France », affirme Antony Frandsen. ==> Ça veut rien dire le nombre de contacts, ce qui est interessant c'est la couverture additionelle que ça apporte par rapport à un plan radio classique. Les radios 2.0 type radionomy, hotmix etc bastonnent leurs auditeurs de la même pub tous les quart d'heure. Facile de faire du contact. La vérité c'est que aujourd'hui il n'y a aucun indicateur sur le ROI de la radio digitale. Que les performances ne sont pas bonnes du tout.
Signaler un abus
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :