page crée le 2014 04 18 10:31:12
1 077 annonces emploi 23 066 annonces marchand 110 890 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Renault va constituer une joint-venture avec l'Algérie

Actu /  Economie

Jean-Pierre Genet

Mardi 4 septembre 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
La société commune construira une usine près d'Oran qui produira 75 000 véhicules par an.

Avec l'Algérie, Carlos Ghosn, patron de Renault, souhaite un second pôle de production au Maghreb. Renault va constituer une joint-venture avec l'AlgérieLe dossier algérien de Renault avance doucement. L'Algérie et Renault vont signer à la mi-septembre un pacte d'actionnaires pour la création d'une société commune destinée à la construction d'une usine dans le pays.

Cette usine serait construite dans l'ouest de l'Algérie.
 

Le pacte d'actionnaires qui sera signé, doit définir la stratégie de l’entreprise, les conditions du partenariat entre l'Algérie et Renault et la répartition du capital.
 

L'Algérie -- via la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) et le Fonds national d'investissement -- détiendra 51% du capital de cette société et le groupe Renault les 49% restants.

La fabrication des véhicules Renault devrait débuter 14 mois après la création de la société mixte et non 18 mois comme initialement prévu.


Renault, qui négocie depuis plus de deux ans l'implantation d'une usine en Algérie, a signé le 25 mai avec les autorités un protocole d'accord.
 

Les discussions traînent en longueur car les deux parties sont en désaccord sur le lieu d'implantation. Alger privilégie le site de Jijel, une ville portuaire située à 350 km à l'est d'Alger, pour des raisons d'aménagement du territoire. Renault préfère la banlieue de la capitale où il est plus facile de trouver de la main-d'oeuvre qualifiée.


Finalement, Alger a proposé la zone industrielle de Oued Tlelat, dans la région d'Oran, 430 km à l'ouest d'Alger.


Renault compte produire 25.000 véhicules par an dans un premier temps et 75.000 unités trois années après le début de la production.

 
 
Vos réactions
Par guidor Le 04/09/2012 à 18:45
 
certains constructeurs (dont Renault) sont en surcapacités de production (dans leurs usines européennes), ce qui ne les empêchent pas de monter des sites de production dans les pays émergents : Turquie, Maroc et maintenant Algérie (pour Renault) ! pays de l'Est, Asie et bientôt Algérie (?) pour PSA , et de démanteler leurs sites de production national ! N'y avait - il pas un moyen de trouver un arrangement pour exploiter au maximum les sites existants (dans l'hexagone notamment) pour maintenir les emplois et exploiter au maximum l'appareil productif existant même au prix de quelques sacrifices communs certainement moins coûteux que de payer des chômeurs ! les exigences du revenu du capital sont-elles si insensibles ?
Signaler un abus
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :