page crée le 2014 11 27 07:34:03
343 annonces emploi 10 102 annonces marchand 114 212 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

En 2011, les créations d'entreprises automobiles ont reculé de 5,1%

Actu /  Economie

Elsa Becherra

Vendredi 20 avril 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
En 2011, le secteur de la vente et de la réparation automobile a enregistré 5,1% de créations d'entreprises de moins qu'en 2010. Mais hors auto-entreprises, les résultats sont stables.
C'est une première depuis 2003. L'an dernier, tous secteurs d'activité confondus, le nombre de créations d'entreprises en France a reculé de 11,7% pour s'établir à 549 805 nouvelles sociétés.

Ces chiffres, issus des bases de l'INSEE, viennent d'être publiés par l'agence pour la création d'entreprise (APCE). 

Créations sous le régime de l'auto-entreprise exclues, le secteur automobile est resté dynamique. Ci-dessus, le salon international de la création d'entreprise en franchise.  En 2011, les créations d'entreprises automobiles ont reculé de 5,1%L'auto résiste mieux que l'ensemble

Mis à part les secteurs de l'immobilier, de la santé et des finances, toutes les autres activités sont en chute. Le secteur de la réparation et de la vente automobile ne fait pas exception, mais a plutôt mieux résisté que les autres.
Avec 13 949 créations au compteur, il a représenté 2,5% de l'ensemble des sociétés nées en France en 2011, et affiche un recul contenu à 5,1%.

Ce tassement s'explique en très large partie par la chute des créations enregistrées sous le régime de l'auto-entreprise, qui atteint 9,4%. Hors auto-entrepreneurs, le nombre de nouvelles entreprises de vente et de réparation aurait été stable sur un an, à -0,2%.

Le même phénomène se retrouve à l'échelle de l'ensemble des activités. Ainsi, selon l'APCE, la soudaine rupture de dynamique observée en 2011 en France résulte principalement de la baisse du nombre de créations inscrites sous le régime de l'auto-entrepreneur. Ces dernières ont cédé 18,6% comparé à 2010 et si on les exclue du compte total, la baisse des créations d'entreprises dans l'Hexagone atteint seulement 2%.

« Cette phénomène ne traduit pas forcément une désaffection des français pour l'auto-entrepreneuriat. En effet, il est probable qu'un certain nombre de projets latents ont trouvé dans ce régime la réponse à leurs attentes en matière de création d'entreprises. Ainsi, ces projets ont vu le jour dans les premiers mois, voire les premières années du régime. Aujourd'hui, le vivier constitué de ces projets s'est tari, ce qui doit expliquer largement la diminution observée en 2011 », explique l'APCE à propos de l'ensemble des créations d'entreprises en France.

Dans le secteur automobile, malgré les baisses enregistrées, ce statut continue d'attirer. Pour 100 créations d'entreprises hors régime de l'auto-entrepreneur, l'APCE recense 107 auto-entreprises.

Depuis sa création en 2009, le régime de l'auto-entreprise a généré 1 million de créations en France: 291 721 en 2011, 358 588 en 2010 et 320 019 en 2009.




 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :