page crée le 2014 11 27 23:58:13
1 073 annonces emploi 10 096 annonces marchand 114 206 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

RCI Banque déploie son livret d'épargne en Allemagne

Actu /  Services

Catherine Leroy

Mercredi 11 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
La captive de financement de Renault lancera l'année prochaine un compte à terme en France ainsi que son livret d'épargne en Allemagne.
Lancé le 16 février dernier, le livret d'épargne Zesto a rempli ses objectifs et même plus. Alors que les prévisions de dépot avaient été fixées à 500 millions d'euros sur la première année, ce seuil a pratiquement été franchi dès le mois de juin grâce à la signature de 10 508 contrats.

Un succès qui permet à la filiale de financement de Renault de compter sur un encours global de 750 millions d'euros pour la fin de cette année (pour un encours moyen assez élevé de 47 000 €). Mais surtout RCI Banque souhaite développer son Zesto et le lancer sur le marché allemand en 2013.

« En Allemagne, le marché est l'un des plus développé en matière de collecte d'épargne. Un point positif qui vient s'ajouter au fait qu'il s'agit d'un marché financier très sûr disposant de beaucoup de ressources », explique Philippe Buros, directeur commercial du groupe Diac citant l'exemple de Volkswagen Bank qui dispose dans son pays d'un dépot de plus de 20 milliards d'euros.

La France pourra aussi bénéficier dès l'année prochaine d'un compte à terme (placement financier permettant à un épargnant de déposer un montant minimum rémunéré sur une période donnée et à un taux déterminé lors de la souscription).

Grâce à ces deux développements, la collecte d'épargne devrait représenter 2,5 milliards d'euros d'encours et contribuer à hauteur de 10 % à l'encours total de RCI Banque, perotégeant ainsi la captive en cas de restrictions des échanges sur les marchés financiers.

Interrogé sur les résultats de ventes de financements automobiles, Philippe Buros a juste précisé que la filiale avait mené la performance, en terme de pénétration, de Nissan et Dacia, au même niveau que celle de Renault. Il faudra attendre les résultats financiers de Renault à la fin du mois de juillet pour disposer du détail des résultats de la captive.



 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :