page crée le 2014 08 20 20:30:19
1 078 annonces emploi 22 034 annonces marchand 106 508 annonces à particulier
Vous êtes ici : Résultats > Détail

Actualité

L'info en direct

Un semestre bien morose

Actu /  Statistiques

Alain Mazzocut

Jeudi 12 juillet 2012

Imprimer cette page Envoyer à un ami S'abonner au flux RSS
Les six premiers mois se sont terminés sur un nombre d'immatriculations en recul de 7,5 %, soit quelque 17 000 utilitaires de moins par rapport à la même période en 2011. Renault conforte sa place de numéro un.
La contraction du marché français des utilitaires légers jusqu'à 5 t s’est avérée plus importante que prévu au cours du premier semestre, conclu sur une baisse de 7,5 %, à 207 506 immatriculations. Le plus inquiétant est l’absence d’éléments macro-économiques susceptibles d’inverser rapidement la tendance.

Deux marques se distinguent : Renault et Opel. Le leader, qui conserve quasiment ses volumes sur un marché en baisse, retrouve un taux de pénétration abandonné depuis plusieurs années. Seul bémol, le chiffre d’affaires n’est pas au rendez-vous dans la mesure où ce sont les modèles à petits prix, Clio et Kangoo, qui tirent le résultat. Opel rebondit dans de faibles volumes sous l’impulsion du nouveau Combo.

Du côté des marques en baisse, il n’y a que l’embarras du choix, une majorité de grandes marques affichant des pertes comprises entre 10 et 13 %. En  part de marché, Citroën, Peugeot et Ford évoluent plutôt sous leur tendance moyenne des dernières années. Fiat, malgré sa baisse de 9 %, reste assez proche de ses plus hauts niveaux historiques, tandis que Volkswagen gagne régulièrement du terrain depuis 2004 à partir, il est vrai, d’un faible niveau.

Dans le palmarès par modèle, nous relevons quelques progressions spectaculaires qui ne reflètent pas un rebond du marché, mais plutôt des aléas administratifs dans l’établissement des cartes grises. Dans les prochains mois, on peut s’attendre à une montée en puissance de Dacia et de son Dokker Van. Il sera intéressant de mesurer son impact sur les autres fourgonnettes. Enfin, le comportement du Daily (40 % du marché des châssis cabines à roues jumelées) constituera un bon indicateur pour le suivi de  l’activité économique.

Le marché des utilitaires légers à fin juin
Marques 6 mois 2012   2012/2011
  Immat. Part (%)   Écart (%)
Renault 68 264 32,9 0,5
Citroën 34 173 16,5 12,3
Peugeot 33 787 16,3 10
Fiat 20 139 9,7 9
Ford 10 020 4,8 13,1
Mercedes-Benz 9 057 4,4 13,6
Volkswagen 7 196 3,5 4,8
Iveco 6 711 3,2 10,4
Nissan 4 764 2,3 8,9
Opel 3 879 1,9 + 8
Dacia 2 558 1,2 4,5
Toyota 2 160 1 3,2
Isuzu 812 0,4 17,5
Mitsubishi 806 0,4 30
Land-Rover 752 0,4 4,6
Audi 386 0,2 40,8
Jeep 306 0,1 + 27
Piaggio 154 0,1 24,5
Kia 130 0,1   ns
Fuso  96 0,1 73,4
Autres 1 356 0,6   ns
Total 207 506 100 7,5
 
 
Vos réactions
Aucun commentaire pour cet article
Votre avis sur cet article
Pseudo* :
Titre  :
Votre réaction* :
Confirmation code sécurité* : Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici
Saisissez le code ci-dessus* :