Dans un contexte de crise économique générale, le marché espagnol a été très gravement touché, avec une chute des ventes de 42,2% depuis le début de l’année.
Le plan initial du constructeur japonais Nissan prévoyait de licencier 1 680 salariés sur son site de Barcelone. Le plan présenté aujourd’hui n’en prévoit plus que 581. Nissan emploie 3 850 personnes sur son site de Barcelone et 6 000 dans l’ensemble de l’Espagne.

Dans cette usine, Nissan produit notamment son 4x4 Pathfinder et son utilitaire NV200. Le japonais a obtenu la présentation d’un plan de départs volontaires avec possibilité de retour dans l’entreprise, et des préretraites. Grâce à cet accord, 1 100 emplois vont être sauvegardés.
Mais les syndicats réclament le retrait du projet.