Entré en 2015 au sein du groupe Hyundai Motor, Albert Biermann a conduit le lancement du label haute performance du grouoe, baptisé « N », et a « contribué à la nette amélioration des performances des modèles des marques Kia, Hyundai et Genesis ». Il a également tenu un rôle direct dans le développement de la Kia Stinger. Nommé responsable de la division recherche et développement de Hyundai Motor, poste qu’il occupe depuis le 13 décembre 2018, il est soutenu dans sa tâche par le vice-président exécutif Sung Hwan Cho, qui devient vice-responsable de la division R&D.