L'usine Alpine, située à Dieppe (76), n'est pas en lice pour le chômage technique. Renault a confirmé le fait que le rythme de production des berlinettes A110 avait déjà progressé : de 15 véhicules par jour, la production est passée à "une vingtaine, voire un peu plus" selon le constructeur français.

Pour parvenir à monter la cadence, Renault explique avoir "ajusté des processus" que ce soit "à la tôlerie" ou "au montage". Le constructeur indique que tous les processus de fabrication en général se sont "améliorés par rapport aux six premiers mois de production", ce qui permet in fine de voir davantage de véhicules sortir des chaînes.

Selon Renault, ce sont 1300 voitures qui ont déjà été fabriquées du côté de Dieppe, mais seulement 600 qui sont arrivées chez le client final. Le constructeur ne cache pas que cette évolution de la cadence vise à satisfaire les 1955 premiers clients : le but est de parvenir à les livrer avant la fin de l'année civile.

Alpine a vendu 369 voitures au premier semestre en France.