Avec un seul recrutement, Amazon met en place son plan de bataille. Le géant américain du commerce en ligne marque une nouvelle fois son intérêt pour l’automobile avec l’arrivée éventuelle de Alicia Boler Davis, responsable des opérations manufacturières monde chez General Motors. Selon un communiqué du groupe, elle quittera son poste au 1er avril 2019 après 25 ans de carrière chez le constructeur pour « poursuivre d’autres opportunités ». Un certain Gerald Johnson, actuellement en charge des fabrications et des relations sociales en Amérique du Nord deviendra donc son successeur. Amazon n’a pas souhaité commenter cette information.

Cette nouvelle recrue n’a pas été choisie au hasard puisque Amazon lève petit à petit le voile sur ses intentions automobiles. Rappelons que ce mastodonte de la vente en ligne à échelle mondiale vient de lever 620 millions d'euros au profit du constructeur de véhicules électriques Rivian. Et ce, quelques temps après avoir investi dans Aurora Innovation, une société spécialisée dans la conduite autonome. Amazon se positionne donc clairement comme un concurrent redoutable face à Tesla et d’autres constructeurs mais aussi Google, Apple et Uber. Il travaillerait entre autre sur l’économie des coûts de livraison et souhaiterait surtout diminuer ceux du dernier kilomètre jusqu’au client final.

>> A lire aussi Mopar vend ses pièces sur Amazon et lancera un magasin en ligne