Un accord mondial a été conclu entre deux grosses pointures : l’une du secteur automobile et l’autre, le roi des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon). Renault-Nissan-Mitsubishi et Google avanceront désormais main dans la main car ils viennent de s’associer pour développer « l’info-divertissement nouvelle génération ». Cet accord pluriannuel mondial, qui débutera en 2021, prévoit l’équipement des véhicules produits et vendus par l’Alliance, de systèmes intelligents développés par Google.

Le téléphone à bord

Les constructeurs français et japonais utiliseront donc Android dont Google Maps (cartographie et navigation), Google Assitant (commande vocale) et Google Play Store (téléchargement d’applications automobiles). A noter que ces services seront associés aux fonctionnalités de mise à jour logiciels et de diagnostic véhicule de l’Alliance Intelligent Cloud. En résumé, toutes les fonctions utilisées sur smartphone à l’extérieur seront disponibles en voiture, pour une expérience client ultra riche et sans couture. Hadi Zablit, directeur de la Business Development de Renault-Nissan-Mitsubishi tient à signaler que le système sera ouvert à d’autres comme l’Apple iOS.

« Grâce à l'intégration de la plateforme Android à nos systèmes d'info-divertissement, nos véhicules seront plus connectés et plus intelligents. Google Assistant, qui utilise la technologie de pointe de Google en matière d’intelligence artificielle, deviendra le principal vecteur d'interaction entre le conducteur et son véhicule. Google Maps et Google Assistant permettront à nos clients de bénéficier des applications les plus avancées du marché. Avec l'accès embarqué à Google Play Store, ils disposeront d'un écosystème ouvert et sécurisé d’applications Android spécifiquement conçues pour une utilisation à bord du véhicule », souligne Kal Mos, directeur des véhicules connectés de Renault-Nissan-Mitsubishi.

"Alliance 2022"

Rappelons que les membres de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi cumulent des ventes à plus de 10,6 millions de véhicules sur 200 marchés environ. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du plan à moyen terme « Alliance 2022 » pour équiper toujours plus de véhicules de services connectés à bord. Or, dans un premier temps, les logiciels Google n’intégreront qu’une partie de la production des trois constructeurs, même si toutes les marques pourront proposer leur propre interface sur la base de cette plateforme commune. A terme, si l’expérience s’avère satisfaisante, l’ensemble des gammes sera équipé.

Ce plan à horizon 2022 planifie le lancement de 12 nouveaux modèles 100% électriques et le développement de technologies de conduite autonome pour un objectif de ventes annuelles à plus de 14 millions d’unités pour Renault-Nissan-Mitsubishi.