Homogénéiser la qualité de la préparation des véhicules d'occasion comme le montant - également optimé - des frais de remise en état et, in fine, vendre plus rapidement sont les principaux objectifs des plateformes de centralisation et de rénovation de VO.

La structure s'étend sur 25 000 m2 de terrain
Après les groupes Tuppin, Gemy, Dubreuil ou encore Chabot, Aramis adopte à son tour cette stratégie. Mécanique, carrosserie, nettoyage, expertise, contrôle technique, logistique, espace photo standardisé : tout est process, calme et productivité dans son gigantesque spa automobile ouvert voici quelques semaines à Donzère (26).

Aramis a commercialisé 20 000 véhicules l'an dernier dont une majorité de VO...
Aramis aurait investi selon nos sources quelque 3 millions d’euros dans l'établissement. La structure a pour l'heure uniquement vocation à reconditionner les VO de la partie "sud' de la France, le distributeur sous-traitant déjà sa préparation à des partenaires (dont Gemy) dans le nord.

Outre une autonomie, la maîtrise de ce nouvel outil industriel doit
Aujourd'hui une quinzaine de VO sont préparés par semaine
permettre à Aramis de gagner en qualité et en rentabilité. Le centre offre une superficie de 6 000 m2 et s'étend sur 25 000 m2 de terrain. « Aujourd’hui, cela ne fait que démarrer. Une quinzaine de véhicules sont préparés par semaine selon le cahier des charges de notre label », confie Nicolas Chartier, directeur général
La cahier des charges de préparation correspond à la promesse du label du distributeur
d’Aramis qui a écoulé 20 000 véhicules l'an dernier dont une majorité de VO. La norme arrêtée est simple : les voitures doivent être mécaniquement parfaites et la carrosserie en très bon état.

« Nous accélérons fortement sur l'occasion. Or, la remise en état est un élément de la chaîne qu’il faut absolument contrôler », confirme Nicolas Chartier. De fait, la rotation
Mécanique, carrosserie, nettoyage, expertise, contrôle technique, logistique, espace photo standardisé : les plateformes industrialise tous les process
est le fondement de la politique commerciale de cet acteur indépendant. A cet égard, les VO doivent être repris, remis en état puis en vente dans les meilleurs délais pour diminuer le stock stérile et multiplier les marges. Chez la plupart des autres plateformes, il s'égrenne une dizaine de jours entre l'entrée et la sortie du modèle dans le centre.