Présent dans 29 pays, Arval fait donc valoir à la fin de l’année 2018 une flotte louée de 1 193 910 véhicules, soit une progression de 8,2% par rapport à 2017. Simultanément, le nombre de véhicules commandés a augmenté de 9%, pour s’établir à 353302 véhicules, tandis que le nombre de véhicules vendus en fin de contrat est resté stable (254207 unités).
Les quatre marchés phares d’Arval sont orientés à la hausse : France (+5%), Royaume-Uni (+5%), Espagne (+19%), et Italie (+8%). Certaines zones ont un rôle moteur dans la croissance su spécialiste de la LLD : le Benelux (+12%), l’Europe du Sud (+16%), l’Europe centrale (+14%), et les pays nordiques (+25%).


« En 2018, Arval a progressé sur tous les segments de clients entreprises avec un taux de croissance de +4% sur les segments Entreprises & Public et de 17% sur les TPE/PME. Les clients internationaux d’Arval ont représenté une croissance organique de plus de 7% et correspondent désormais à plus de 25% de l’ensemble des activités commerciales. Tout au long de l’année 2018, Arval a développé en Europe son offre à destination des particuliers, la flotte de véhicules loués sur ce segment de clientèle enregistrant un taux de croissance de +45% entre 2017 et 2018. Aux Pays-Bas, Arval a lancé une boutique en ligne de véhicules pour les clients particuliers où ils peuvent sélectionner la voiture qui répond le mieux à leurs besoins et la louer en toute tranquillité via une offre de services « tout compris ». L’objectif est d’étendre cette nouvelle expérience client à plusieurs autres pays européens en 2019 », détaille encore le groupe par voie de communiqué.


Toute en rappelant avoir lancé plusieurs offres : « SMaRT », pour « Sustainable Mobility and Responsibility Targets », afin d’aider au pilotage de la transition énergétique des flottes ; le package « Véhicule Electrique », qui s’appuie sur plusieurs partenariats et qui couvre actuellement 12 pays ; « Arval For Me », une solution digitale destinée aux particuliers, qui réunit déjà 12000 membres en Italie et en Espagne.


Pour l’exercice en cours, les indicateurs sont au vert, comme le souligne avec ambition Alain Van Groenendael, président directeur général d’Arval : « Dans la mesure où l’éventail unique de nos services à forte valeur ajoutée répond aux tendances positives du marché, nous avons bon espoir d’enregistrer une croissance significative en 2019. Nos équipes sont engagées dans tous les pays et sur tous les segments, et atteindre 9% de croissance cette année semble à notre portée. Notre offre intégrée, nos atouts solides et l’orientation stratégique axée sur la data et le digital nous permettront de relever les défis de nos clients en matière de mobilité, y compris celui concernant notre responsabilité dans la lutte contre le changement climatique ».