Depuis son siège canadien, Magna International a annoncé une progression de 8% de son bénéfice net au troisième trimestre 2018, à 554 millions de dollars, contre 512 millions de dollars sur même trimestre de référence 2017. Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 9,62 milliards de dollars, en hausse de 8,5% par rapport à 2017.

Mais, simultanément, le groupe a revu à la baisse ses prévisions pour la fin de l'exercice annuel en raison de la morosité du marché des véhicules légers. En effet, il mise désormais sur la production de 17 millions d'automobiles en Amérique du nord au quatrième trimestre et 22,5 millions en Europe, contre 17,2 millions et 22,6 millions prévus précédemment.

En dépit de cette réserve, qui témoigne d’une période générale difficile pour les groupes automobiles sur les places de marché, en particulier pour les équipementiers, la Bourse de Toronto a bien accueilli les résultats de Magna, le titre clôturant à la hausse.

Rappelons qu'à la fin du mois d'octobre, Magna avait annoncé la prise de contrôle de Haptronik GmbH, renforçant ses positions sur les développements software et ses compétences mécatroniques. 


(avec AFP)