À l’instar de Jean Lain et de son entité Jean Lain Héritage ou de Mercedes-Benz GGE et de son univers Classic, Audi Bauer Paris veut se lancer dans la voiture ancienne. Il souhaite « conjuguer la passion Audi au passé comme au présent [...] en créant un service inédit consacré à la préservation et à la relance du patrimoine Audi », souligne un communiqué envoyé le 10 mai 2021.

Audi Bauer et la tradition

Le distributeur automobile a en effet annoncé la naissance d’une nouvelle branche au cœur de son terminal de Roissy-en-France. Baptisée Audi Tradition, cette nouvelle activité du groupe se concentre sur la restauration et la vente de modèles iconiques et rares du constructeur aux quatre anneaux « afin de rendre hommage à ses classics et à ses youngtimers ». Pour démarrer, Audi Bauer Paris expose une Audi NSU Ro 80, icône des années 1970. Le groupe explique : « Pour cette première restauration au catalogue, Audi Bauer Paris a confié, par l’intermédiaire de François Allain et de son émission Vintage Mecanic, la restauration aux élèves du Garac, dont c’était la première promotion “ Véhicules anciens et historiques ”. Le montant du travail réalisé a été reversé à l’association “ Tout le monde contre le cancer ”, qui accompagne les patients et leurs familles, ainsi que le personnel soignant, dans leur combat contre cette maladie. » Mais dans le showroom comme dans l’atelier trônent également des Audi A1 quattro, Audi R8 Coupé V8 première génération de 2007, Audi RS 2 Avant ou encore des Audi Coupé 100 S. Certains modèles achetés par le groupe ou prêtés par des clients sont en train d’être restaurés par les mains de peintres et carrossiers du Technocentre du groupe, situé à Saint-Witz (Val-d'Oise). Des techniciens qui travaillent l’acier, l’aluminium, le carbone et le Kevlar.

« Un rêve »

C’est Pierre-Yves Vuillemin, responsable marketing et communication du groupe Audi Bauer Paris, qui est à l’origine du projet. Il commente : « Le lancement officiel d’Audi Tradition peut se comparer à un rêve qui se réalise et, mieux encore, à un rêve qui va grandir. Ma passion pour le design, le talent de tous ceux qui ont construit la singularité de la marque Audi et les générations de passionnés qui la suivent ont été de puissants moteurs pour m'aider à créer cette branche historique inédite. Je tiens à remercier vivement toute l'équipe d'Audi Bauer Paris, les professeurs et élèves du Garac, Philippe et Jean-Paul du Rotatif Club de France et François Allain, journaliste, éditeur et expert en voitures anciennes, pour leur enthousiasme et leur implication, qui m'ont permis de porter le projet dans les meilleures conditions en lui donnant la plus belle forme. »