Concurrence, conduite autonome et connectée, motorisations alternatives, réglementation et homologation antipollution,…les budgets se réduisent pour tous les constructeurs automobiles, même pour les haut de gamme.

Selon les révélations de Manager Magazin, Audi prévoit de réaliser des économies d’ici à 2022, soit une enveloppe de 15 milliards d’euros. D’après le média, il s’agirait ainsi de financer des projets liés à l’électromobilité ou de débloquer des fonds dans le développement d’activités « hors » automobile. Des dirigeants et porte-paroles de la marque aux anneaux ont confirmé le montant des économies relayé par le journal allemand, même si rien n’est véritablement encore fixé. Ils ont en revanche contredit l’information suivante…

Car pour atteindre ces milliards d’euros, Audi envisagerait de la suppression de 14 000 postes en cinq ans, soit une baisse des effectifs de la marque allemande de 3% par an. « Nous rejetons ces chiffres », a souligné une porte-parole Audi.

En réalité, aucun licenciement n’est pour l'instant prévu à cette échéance mais les départs ne sont d’ores et déjà plus remplacés. Des discussions auraient eu lieu entre la direction et des représentants du personnel dans le cadre des futurs besoins sur différents sites ou encore dans le cadre des évolutions du secteur auto à proprement parler. En tout cas, les salariés bénéficieraient encore d’une garantie de l’emploi jusqu’en 2025. Rappelons qu’Audi emploie près de 92 000 personnes dans le monde. Attendons la confirmation des chiffres…