La donnée digitale n’aura bientôt plus de secret pour l’après-vente automobile. A l’occasion du salon Messe Frankfurt 2018, ZF a dévoilé deux solutions connectées dont le principal objectif est d’offrir un écosystème hyper intelligent aux acteurs indépendants de la rechange. L’équipementier allemand a ainsi présenté à l’assemblée, ZF Car Connect, un outil de gestion de flottes et ZF Smart service, une application mobile dédiée aux ateliers indépendants. Tous deux proviennent d’une seule et même plateforme de connectivité, Openmatics, développée en interne.

Selon Helmut Ernst, directeur de la division Aftermarket, les clients et partenaires ont désormais « la possibilité de développer de nouveaux modèles économiques et surtout de concevoir un portefeuille de services plus attractif ».

zf smart service
ZF Smart Service

ZF Smart Service associe un dongle branché sur prise OBD et une application mobile (communication par bluetooth). Cet outil pour la maintenance prédictive permettra aux réparateurs de procéder au diagnostic de véhicules et à certaines opérations de maintenance, au moyen de différents appareils mobiles, smartphones comme tablettes. Quant aux automobilistes, ils pourront être prévenus en cas d’anomalies ou anticiper au mieux les prochaines échéances d’entretien. Alors que la solution a été testée en Grande-Bretagne « avec succès », elle devrait être lancée prochainement en Europe, puis dans le monde entier avant la fin de l’année.

Tout aussi simple d’utilisation, ZF Car Connect travaille aussi depuis l’OBD. La collecte et la transmission de données s’effectue via l’unité embarquée nommée Vivaldi. Ainsi, elle peut lire 74 signaux comme le niveau de carburant, la réponse au freinage ou les messages d’erreur et, transmettre notamment des informations GPS. L’analyse du comportement routier est alors possible (changement de vitesse). Les gestionnaires de flottes sont ainsi aidés dans l’optimisation du suivi de leurs véhicules et dans une meilleure gestion du budget entretien.