Un Allemand dans un salon allemand, forcément il frappe fort. Continental tient à intégrer la reconnaissance et la commande vocale dans les ateliers et il pourrait bien y parvenir. Avec l’aide de TecAlliance (grand spécialiste de la gestion de données), le manufacturier et équipementier a présenté un prototype d’un premier assistant vocal dédié aux garagistes : cet outil réagit à la voix seule pour effectuer des opérations d’ordre numérique.

Cet assistant vocal pour mécaniciens se compose de plus de 200 commandes vocales (deux langues disponibles actuellement comme l’anglais et l’allemand) pour réaliser 24 actions différentes. Il s’appuie ainsi sur plus de 22 millions de données techniques. Une base permettant de prendre en compte 4 millions de méthodes types de réparations automobiles.

Continental prévient que cette technologie repose pour l’instant sur une assistance pour mécaniciens lors des premiers contrôles de véhicules, soit le diagnostic. Mais à terme, d’autres fonctions seront disponibles dans le programme. Il s’agirait d’intégrer des solutions de gestion d’atelier pour connaître les prix des pièces et leur disponibilité, ainsi que la facturation des commandes transmise au service comptabilité des entreprises.