Avait-il oublié son pays d’origine ? Car contrairement à ce que l'on pourrait penser de par son nom, l'importateur français de pièces détachées automobiles Automotor France n'est pas présent sur le marché français. La société exporte les produits de marque constructeur ou équipementier depuis 40 ans et ce, vers plus de 70 pays, soit un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros. Si Automotor ne procédait à aucun envoi en France jusqu’à maintenant, il s’ouvre enfin à ce marché, avec dans ses bagages sa marque AF. Laquelle a été commercialisée dans 52 pays émergents en 2018. La France et le Brésil sont donc les deux derniers marchés ouverts.

« Nous voulons avancer étape par étape sans se précipiter mais nous avons surtout compris que la demande pour des produits milieu de gamme s’est accélérée en France ces dernières années. Nous nous situons clairement sur ce créneau, c’est-à-dire que nous répondons aux besoins des réparateurs qui cherchent à gagner de la marge tout en proposant à leurs clients des prix serrés et des produits de qualité. Nous serons honnêtes, ne casserons pas les prix et resterons compétitifs », souligne Olivier van Ruymbeke, président d’Automotor France.

Une zone de picking

D’après lui, les tests auprès des distributeurs et réparateurs ont été concluants et le positionnement d’Automotor avec sa marque AF serait donc porteur. A lui la France donc !
Pour être opérationnelle, l’entreprise a investi dans son entrepôt de Rosny-sur-Seine (78) avec l’intégration d’une zone de picking entièrement consacrée à l’envoi "petites quantités" en France, soit une capacité de stockage de plus de 35% supplémentaire sur 7000 m2. A savoir que cette nouvelle activité cohabite désormais avec l’export "gros volumes" à destination de la Chine, de la Turquie, etc.

GPI, un partenaire de choix

Automotor France s’appuie aussi sur un partenaire de choix : GPI. L’anomalie française, autrement dit la non-commercialisation de la marque AF en France, sera réparée au travers d’un accord de distribution avec ce Groupement des plateformes indépendantes, fort de 10 sites logistiques sur tout le territoire (40 000m2 de stockage). Il assurera ainsi pour son donneur d’ordre la livraison des pièces en H+4 chez un distributeur local (jusqu’à deux fois par jour) qui livre lui-même un réparateur en H+1 plusieurs fois par jour.

« Nous souhaitons couvrir l’ensemble des besoins du parc VO de plus de 10 ans. Nous nous donnons les moyens d’attaquer le marché français et d’être efficace avec une marque, qui je pense, fait office de générique aux pièces constructeurs et équipementiers », ajoute le dirigeant.

Laboratoire photo Automotor France pour la marque AF
Laboratoire photo Automotor France pour la marque AF

Un labo photo 360°

Enfin, Automotor France s’est doté d’un laboratoire photo dans le but de proposer à ses clients désireux d’une pièce de la voir sous tous ses angles à 360 degrés. A la place d’un envoi physique pour la tester, le distributeur s’empare donc d’un lien, ouvre le fichier et peut même zoomer sur le numéro de série de la pièce. « Nous nous modernisons pour renforcer notre image et nous souhaitons rassurer le client sur la qualité de nos produits pour le passage à la commande », conclut Olivier van Ruymbeke. C’est d’ailleurs sur le numérique et le digital que l’entreprise compte développer ses efforts. Les tutos vidéos, le catalogue numérique Reliable et Facebook seront ses principaux alliés dans le déploiement commercial et marketing de la marque AF.