« Paris a tous les atouts pour se positionner comme la capitale mondiale de la mobilité. L’innovation est partout et tend à devenir encore plus prégnante au regard des enjeux et évènements à venir. Elle doit aujourd’hui impérativement savoir rencontrer les acteurs publics, parler leur langage, comprendre leurs problématiques pour se déployer à plus grande échelle », répète à l’envi Ross Douglas, fondateur et CEO d’Autonomy.

Pour sa troisième édition, Autonomy, placé sous la haut patronage du ministère des transports et qui bénéficiera de la présence d’Elisabeth Borne, ministre chargée des transports, et de Mounir Mahjoubi,  secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances, se décline en deux temps forts : les journées professionnelles les 18 et 19 octobre et l’ouverture au grand public le samedi 20 octobre. L’Argus, partenaire de l’événement vous y donne rendez-vous dans la Grande Halle de la Villette (Paris 19).

Au-delà d’un espace d’exposition de 14000 m² réunissant plus de 200 exposants et d’un programme de conférences très dense, Autonomy propose plusieurs fils rouges, notamment « Funding the Movement », un programme qui met en relation des startups et des investisseurs, ou encore « Future of fleets », spécialement dédié aux flottes, une première en trois éditions.

Pour découvrir l’intégralité du programme et les modalités pratiques d’Autonomy, consultez le document ci-dessous.