Opel n'a quasiment jamais réalisé de bénéfices en Europe, mais Ford non plus. Un destin que les marques américaines présentes en Europe semblent ne plus vouloir connaître. Opel a été vendue à PSA, mais la marque à l'ovale n'a semble-t-il pas l'intention d'en faire autant. Selon des informations rapportées par le journal anglais The Sunday Times, Ford compterait cesser prochainement de produire les Mondeo, S-Max et Galaxy. Ceci pour se consacrer à des modèles plus rentables, comme les SUV par exemple.

Cette baisse des modèles produits irait de pair avec une réduction du réseau Ford au sein de l'Europe entière. En tout, le journal britannique parle d'une réduction d'effectifs de 24 000 personnes sur le continent.

Ford n'a pas commenté plus avant les informations venues de Londres, mais celles qu'elle avait elle-même distillé à l'occasion de sa dernière conférence de presse financière étaient de même acabit. Lors de la présentation des résultats pour le deuxième trimestre 2018, Ford avait annoncé qu'en dehors de l'Amérique du nord, "cela a été un trimestre particulièrement difficile pour l'Asie pacifique et l'Europe. A cause de ces deux régions, Ford baisse maintenant sa prévision de bénéfice par action."
Ford Europe a en effet déclaré une perte de 73 millions de dollars pour le deuxième trimestre. Et de promettre de "s'attaquer aux coûts de manière agressive" afin d'allouer "les capitaux aux segments et produits qui peuvent générer des revenus appropriés".

Ford a vendu 57 980 véhicules particuliers en France sur les huit premiers mois de l'année, un chiffre conforme à celui observé l'an passé.