La Hongrie, nouvelle cible du groupe BMW pour y étendre son réseau de production européen. Le constructeur vient d’annoncer avoir débloqué environ un milliard d’euros pour construire une nouvelle usine sur le territoire hongrois, à Debrecen. D’après lui, ce site offrira la capacité de 150 000 unités par an et créera plus de 1000 emplois. La construction de l'usine doit commencer au deuxième trimestre 2019. 

" La décision de BMW Group de construire cette nouvelle usine réaffirme notre perspective de croissance mondiale. Après des investissements importants en Chine, au Mexique et aux États-Unis, nous renforçons nos activités en Europe pour maintenir un équilibre de production entre l'Asie, l'Amérique et notre continent ", a déclaré Harald Krüger, président du conseil de direction de BMW AG. " L'Europe est le plus grand site de production du groupe BMW. En 2018, nous investissons plus d'un milliard d'euros dans nos sites allemands pour les moderniser et les préparer à la mobilité électrique."

Le Vieux continent est également le marché le plus important pour le groupe, soit une part de 45% sur le total de ses ventes avec 1,1 million de véhicules écoulés en 2017.
La Hongrie est donc un lieu stratégique, tant sur le plan géographique que logistique. Et, l’usine sera le nouveau point de départ de BMW car il y établira de nouvelles normes technologiques (valables ultérieurement pour toutes ses usines) dans le but de produire aussi des véhicules électriques aux côtés des "conventionnels", sur une seule ligne de production.