« Les équipes travaillent activement à un projet visionnaire » selon PSA. Dans cet optique d’imaginer le monde de demain, le constructeur organise ses Booster Day. Pour la troisième édition, une soixantaine de partenaires, des fournisseurs aux intégrateurs, en passant par des start-up, écoles, laboratoires, instituts de recherche et organismes publics, se sont réunis à l’usine PSA de Poissy, en région parisienne.

Voici la liste des partenaires : 3DS, ABB, Actemium, Akeo, Araymond, Assystem, Atos, Bosch, Braincube, Cognex, CTAG, Daher, Desoutter, Diota, Edixia, Ferrobotics, Globe, HMI, Hp, IBM, InWibe, Keyence, Kuka, Leoni, Microsoft, m-Lean, Omia Robotics, Omron, Picomto, Prodeo, Realwear, Rockwell, Samsung, Scallog, SICA2M, Sick, Situm, Soft2tec, Solomon, Teeptrak, TPSH, Uptale, Visionerf, Visionics.

Organisés en petits groupes de travail, ces acteurs de l’Usine du Futur de PSA ont dû relever douze défis technologiques imposés par le constructeur et ce, par le biais de 30 démonstrateurs. Ils ont ainsi proposé des solutions « concrètes aux enjeux industriels » selon le groupe comme par exemple des contrôles qualité automatisés et dans le flux, l’automatisation de tâches complexes, l’assistance au management par des outils digitaux ou encore l’amélioration des flux logistiques.
Lire aussi PSA implante sa Digital Factory dans son usine de Poissy

Cette journée a pour objectif d’étudier, de sélectionner des démonstrateurs mais aussi de mettre en place des expérimentations sur site. D’ailleurs, une solution de géolocalisation et d’optimisation des flux de circulation de cars à fourches, présentée lors de la deuxième édition du Booster Day, est désormais généralisée à d’autres usines PSA.