Chicago est la première ville américaine à parier sur ce train, né de l'imagination en 2013 d’Elon Musk, fondateur de Tesla et de la société aéronautique SpacEx.

Baptisé Chicago Express Loop, ce TGV urbain transportera les passagers dans des voitures électriques à sustentation magnétique (skates), qui circuleront dans des tunnels à une vitesse pouvant aller jusqu'à 150 miles/heure (240 km/h).

Ces voitures transporteront chacune de 8 à 16 passagers. Des salariés de Tesla et de SpacEx pourront être sollicités pour prendre part à la fabrication.

"Nous disposons de la technologie de véhicules électrique et autonome la plus avancée au monde, et nous pouvons l'appliquer pour exploiter le tunnel", a expliqué Elon Musk.

Ce train reliera l'aéroport O'Hare au centre de Chicago et permettra de parcourir le trajet de 20 miles (32,2 km) en 12 minutes, soit "trois à quatre fois plus vite que les systèmes de transports" actuels, avance The Boring Company. Le trajet par taxi dure actuellement en moyenne une heure, voire davantage en cas de gros bouchons. Le prix d'un voyage ne dépassera celui d'une course en taxi

Chicago Express Loop pourrait être prêt dans trois ans, a assuré Elon Musk.