Les livraisons mondiales de Volkswagen Group se sont établies à 2,61 millions d’unités au troisième trimestre 2018, soit un recul de 1,5% par rapport à la même période de l’an passé. Le groupe allemand a principalement souffert du passage à la réglementation WLTP, « qui a entraîné la baisse temporaire et attendue des ventes au troisième trimestre, notamment en Europe ». Sur la période, son chiffre d’affaires s’est élevé à 55,2 milliards d’euros, en légère hausse de 0,9%. Son bénéfice net ressort à 2,76 milliards d'euros (+159 %), mais son bénéfice d’exploitation (avant éléments exceptionnels) s’est lui contracté de 18,6%, à 3,5 milliards d’euros.

Au cumul des neufs mois en 2018, le groupe Volkswagen enregistre des résultats solides. Son chiffre d’affaires atteint 174,6 milliards d’euros, soit une progression de 2,7% par rapport à la même période l’an passé. Le bénéfice d'exploitation (avant éléments exceptionnels) affiche une hausse modeste de 0,6%, à 13,3 milliards d’euros, tandis que le bénéfice avant impôts a augmenté de 2,2 milliards d’euros, pour atteindre 12,5 milliards d’euros. Son bénéfice net s’élève à 9,3 milliards d’euros (+24,3%). Le groupe indique que « les éléments exceptionnels négatifs liés à la problématique du diesel s’élèvent à 2,4 milliards d’euros sur neuf mois en 2018, contre 2,6 milliards d’euros en 2017 sur la même période ».

Depuis janvier, le groupe allemand a livré 8,13 millions de véhicules dans le monde, un chiffre en progression de 2,7%, dont 7,6 millions de voitures particulières (+4,1%) et 537 770 véhicules commerciaux (+5%).

« Le fort développement enregistré au cours du premier semestre et durant les mois d’été, principalement par la Chine, ont permis de compenser la baisse des livraisons survenue en septembre », souligne le groupe.

Le chiffre d’affaires de la marque Volkswagen a augmenté de 7,3% au cumul, s’élevant à 62,5 milliards d’euros. Celui d’Audi a atteint 44,3 milliards d’euros (+0,63%), Skoda a vu son chiffre d’affaires augmenter de 2,1%, à 12,6Mds€, et Seat de 6,7%, à 7,7Mds€.

En dépit de conditions de marché jugées difficiles, Volkswagen anticipe une hausse de ses livraisons en 2018 et de son chiffre d’affaires d’environ 5% par rapport à 2017.