Subaru France veut faire connaître ses actions en faveur de l'envrionnement
« Nous sommes désormais en capacité de proposer une gestion globale à nos clients et avons donc souhaité nous investir pleinement aux cotés des établissements Subaru en les épaulant au quotidien dans leur démarche  environnementale soutenue », explique Julien Salive, responsable commercial national D.A. de Chimirec. L’entreprise de collecte et de gestion des déchets dangereux et non dangereux (huiles, filtres à huiles, emballages souillés, pare-brise, pare-chocs, ferrailles,  etc.) qui gère aussi l’hydrocurage des installations (séparateurs à hydrocarbure, débourbeurs, aires de lavage) vient, en effet, de signer un accord pour accompagner les 80 distributeurs et réparateurs du réseau français de la marque. « Nous entendons ainsi prolonger les actions en faveur du développement durable menées auprès de notre réseau, en leur offrant la possibilité d’optimiser la gestion de leurs déchets », exprime Hervé Collignon, directeur de Subaru France.

Vers une recyclabilité totale


Engagée depuis de nombreuses années en faveur de l’environnement, la marque a déjà réduit en 20 ans ses émissions de CO2 de l’ordre de 26 % et ses émissions de composés organiques volants (COV) de 48 % dans ses sites de production. Ses usines sont, d’ailleurs, certifiées ISO 14001. Enfin, le taux de recyclabilité de ses véhicules, qui est aujourd’hui de 95 %, atteindra les 100 % en 2015. C’est la concession exclusive
C'est la plateforme Chimirec Massif Central qui assurera la gestion des déchets de la concession pilote du réseau
Nauticars située à Naucelles  près d’Aurillac (15) qui est désignée pilote au niveau national pour l’année 2014. 

Ce distributeur et réparateur agréé, engagé dans la démarche environnementale Subaru, sera donc la vitrine du réseau dans ce domaine. La gestion de ses déchets sera assurée par Chimirec Massif Central, la plate-forme de collecte et de regroupement de déchets du groupe qui intervient sur les départements de l’Aveyron (12), du Cantal (15), de la Haute-Loire (43), de la Lozère (48) et du Puy-de-Dôme (63).