C’est un nouveau groupe historique qui quitte le paysage de la distribution automobile hexagonale. S’il ne faisait pas partie du top 100 des distributeurs, Claude Fournis aura marqué de son empreinte le marché automobile normand, de ses débuts en 1965 jusqu’au 2 janvier 2019, date de la revente de ses affaires. Âgé de 74 ans, le dirigeant a décidé de tourner la page.

« En 2000, l’automobile a connu un tournant important avec la création des grands groupes. Je suis allé à l’Insead (Institut européen d’administration des affaires), à Fontainebleau, où l’on forme les futurs dirigeants de ces grands groupes. Mes camarades de promotion dirigent aujourd’hui des grosses machines qui tournent à 35 000 véhicules. Moi, j’ai préféré développer une structure à taille humaine, confie Claude Fournis au site actu.fr. Le monde de l’automobile est en train de changer. Il y a 20 ans, Ford comptait 330 investisseurs. Aujourd’hui, ils sont 70 et demain, ils seront 40. Pour moi, c’était le moment de vendre ».

4 500 VN pour le groupe Berrezai


Le groupe cède ses quatre concessions, dont deux situées dans le Calvados (14), à Hérouville-Saint-Clair et Lisieux (Ford), et deux autres dans l’Eure (27), à Pont-Audemer et Bernay (Ford et Suzuki). L’ensemble de ces affaires représentent environ 1 100 voitures neuves (dont 1 000 Ford et 100 Suzuki). Il s’agit donc d’une opération importante pour le groupe Berrezai, dont le potentiel avoisine désormais les 4 500 voitures neuves, et qui conforte surtout son partenariat avec Ford.

Longtemps monomarque Citroën, le dirigeant a fait son entrée dans le réseau de la marque américaine en 2016, avec la reprise du site de Cherbourg (242 VN en 2017). L’an passé, il a ouvert une agence Ford à Granville (50). L’opérateur double aussi sa position dans le Calvados, où il distribue Citroën (à Bayeux), et pose aussi un premier pied dans le département de l’Eure.

En 2017, le groupe dirigé par Didier Berrezai avait engrangé un chiffre d’affaires de 120M€ en commercialisant 3 271 VN et 4 095 VO.