Confronté à une pénurie de main d’œuvre qualifiée dans la vente et l'après-vente, le groupe Cobredia a lui aussi pris la décision de créer son école de formation, la Cobredia Academy.

« Démographiquement, nous sentons depuis trois ou quatre ans qu’il y a un creux. Dorénavant, nous ne pouvons plus recruter comme il y a cinq ans en déposant des annonces, il faut aller chercher et former les candidats et s’ouvrir à des profils différents », expose Romain Ladoux, responsable des ressources humaines au sein du groupe breton.

-A lire aussi Recrutement : les concessionnaires à la recherche de nouveaux profils

Cette offensive se concrétisera dans les prochaines semaines, selon deux temps forts. L’opérateur s’est rapproché de la société Auto Consultant, qui accompagne déjà de nombreux groupes en France, pour recruter et former des personnes en reconversion professionnelle au métier de technicien de maintenance. La période de formation, qui s’étalera sur trois mois, commencera en mars 2019. Entre 10 et 15 stagiaires, dont la moyenne d’âge se situe autour de 38 ans, seront ainsi formés aux techniques de base de la maintenance automobile. Ceux qui auront obtenu leur certification rejoindront les concessions du groupe, d’abord munis d’un CDD de six mois puis d’un CDI.

Une université d'entreprise


En octobre 2019, le groupe Cobredia ouvrira la première session de son école qui accueillera dans le cadre d’un contrat de professionnalisation entre 12 et 15 jeunes, issus d’un cursus de type BTS ou DUT Commerce. Ils seront formés pendant un an au métier de la vente automobile, à raison d’une semaine de formation à Brest, dispensée par le GNFA, et de trois semaines d’immersion en concession.

En 2020, le groupe breton entend ouvrir son école à d’autres métiers de l’automobile.
« L’ambition, à terme, est de créer une université d’entreprise, à l’image de celle développée par le groupe Accor », informe Romain Ladoux. Le groupe Cobrédia compte aujourd’hui 1 100 collaborateurs.