Autodistribution se souviendra de cette troisième édition. Plus de 3500 personnes (75% des entreprises présentes, 60 exposants, etc) ont participé au congrès des réseaux AD 2018, qui s’est tenu du 27 au 30 septembre à Malte. Le groupe a du réquisitionné 17 hôtels, une vingtaine d’avions affrétés et des dizaines et des dizaines de bus pour tous les réunir sur l’archipel du centre de la méditerranée.

congrès des réseaux AD malte 2018
Plus de 3500 personnes étaient réunies pour la première plénière AD

Une organisation de folie pour être à la hauteur du nouveau plan stratégique des quatre prochaines années : Préférence 2022. L’ajout d’une seule lettre fait toute la différence pour les équipes dirigeantes dont l’objectif premier est de passer d’état de référence française (Plan Référence 2018) à réseau préféré des Français. 
Ce modèle, qui s’estime « unique sur le marché », totalise donc 2038 entreprises (dont 1345 garages et 693 carrosseries). Ces dernières emploient plus de 6600 employés et réalisent plus de 2 millions d’entrées ateliers par an, soit environ 10% du marché selon Fabien Guimard, directeur des réseaux de réparation automobile chez Autodistribution.

« Depuis notre dernier rassemblement nous avons tous développé une estime de soi mais cela ne suffit pas car personne n’a le monopole client », prévient-il devant l’assemblée.

Il a donc décidé d’exposer les moyens pour que la clientèle choisisse « toujours » les adhérents AD. « Vous devez vous appuyer sur trois de vos talents, technicien, d'entrepreneur et commerçant car vous êtes tout cela à la fois dans une journée », ajoute-t-il.

Alors ce sera une vision, 3 talents et 9 initiatives. Quelques nouveautés et lancements seront isolés dans d’autres articles mais en voici quelques-unes :

"S’approprier les évolutions techniques prioritaires" : AD souhaite inscrire son réseau dans une démarche qualité avec l’éco-entretien car le potentiel business dans ce contexte de renforcement du contrôle technique est grand : 23 millions d'euros de CA supplémentaires pour les adhérents AD. L’objectif est de labelliser 500 sites d’ici début 2019.

"Votre distributeur innove pour contribuer à votre succès" : créer un ensemble de dispositifs d’offres plus large et plus rapide. Bien entendu, Autodistribution met en valeur sa nouvelle plateforme Logisteo, à Réau, (60 000 lignes de commande par jour), ses partenariats avec des organes digitaux comme Opisto, Cotrolia, ou encore sur l’élargissement des prestations comme l’activité vitrage (Glass Auto Service), VN et VO (Cargroup, etc).

stand fiducial congrès Ad malte 2018
Fiducial présente le nouveau AD-MS 360 au congrès des réseaux AD Malte 2018

"Se faire accompagner en gestion et renforcer les programmes avec des coachings personnalisés, ainsi que s’approprier les outils AD pour capter les flux clients". En outre, l’introduction d’un nouveau DMS : AD-MS 360 de Fiducial pour la mécanique (et Alpha Sigmac pour la carrosserie). Ils prévoient la gestion des rendez-vous, de professionnaliser l’accueil client, d’intégrer les accords-cadres et promotion du réseau, une interface avec Autossimo (commande des pièces) et d’autres outils pour la facturation l’animation du fichier client ou encore la comptabilité.

"Innover en digital sur les parcours clients" : Pour l’instant seuls 350 garages font 80% des 4 millions d’euros rapportés via le digital. L’ambition est de convertir 10% des entrées ateliers via le Web, soit de faire 2 à 3 entrées par semaine via ce canal. Ad.fr et la plateforme de devis en ligne IDgarages.com ont déjà créé 24 000 rendez-vous orientés vers le réseau pour 4 millions d'euros de CA supplémentaires. Le groupe va également concentrer ses efforts sur les sites ad.fr et ad.fr/pro pour saisir les capacités de ce premier apporteur d’affaires qui est le Web.

"Piloter la satisfaction client" : AD vise les 5 étoiles et souhaite y parvenir via son nouveau outil de pilotage de la satisfaction client. Il s’appuie désormais sur un prestataire indépendant, Avis Vérifiés, qui publie les avis clients (sur ad.fr) et sur des questionnaires générés par le DMS après chaque rendez-vous. Mais le groupe veut également surveiller sa e-reputation en aidant son réseau à rédiger des réponses aux commentaires.