Deux ans et dix mois, c’est ce qu’il a fallu pour ériger le nouveau siège social de Daf Conseil à Lisses, dans l’Essone. Alors que le déménagement s’est effectué le 24 septembre 2018, l’inauguration des lieux s'est déroulée mercredi 29 novembre et a réuni plus d’une centaine d’invités comme les représentants du CNPA, de la FNA, du Conseil régional, de réseaux de distributeurs, de réparateurs ou encore d’équipementiers. Plus de 800 m2 dont 550 m2 de bureaux et 220 m2 d’atelier étaient à visiter mais aussi une salle de formation et un plateau hotline. Le président de Daf Conseil, Jacques de Leissègues, a profité de l’occasion pour narrer son évolution.

daf conseil jaques de leissegues
Jacques de Leissègues coupe le fameux ruban rouge pour l'inauguration du nouveau siège social de Daf Conseil

Et l’histoire est belle pour l’entreprise qui se positionne comme l’expert des services pour les professionnels de la réparation multimarque (formation et assistance). Depuis sa création en 2006 par Pascal Renne, elle n’a cessé de croître, prouvant ainsi sa bonne anticipation concernant l’après-vente automobile. Aujourd’hui, la société de Jacques de Leissègues, qu'il a rachetée en 2014, emploie une quarantaine de personnes et enregistre plus de 5,4 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit une croissance de 8%. Plus de 12 000 garages sont accompagnés par la hotline, 2500 utilisent ses outils CRM et 1000 jours hommes de formation sont dispensés par an.

Ce nouveau bâtiment marque un nouveau tournant dans l’évolution de la société puisqu’elle entend poursuivre sa croissance et développer au mieux ses nouveaux outils avec pour leitmotiv l’innovation.

« Notre vision à 10 ans est d’accompagner le mieux possible les acteurs de la filière face aux mutations auxquelles ils seront confrontés comme les Adas, le véhicule autonome et l’électrique. Notre rôle sera de plus en plus important », confirme le dirigeant.

Outre le lancement de MyDiag+, service d’assistance technique connectée en 2017, une application smartphone pour la gestion de documents des ateliers et le partage avec les hotliners va voir le jour prochainement. D’autres projets dans la gestion de fichiers ou dans le domaine du recrutement devraient naître dans ces nouveaux lieux adaptés à leurs ambitions.
>> Lire aussi Le tutoriel vidéo, de moins en moins gadget