Après s’être associé à BMW dans les services de mobilité, le groupe Daimler va cette fois-ci participer avec Volkswagen au développement de la plateforme Heycar. Daimler a pris une participation de 20% dans cette vitrine spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion, fondée l’an passé par son concurrent allemand.

« La maison-mère de Mercedes-Benz a acquis cette participation via une augmentation de capital de la société Mobility Trader Holding, qui gère Heycar par le biais d’une filiale en Allemagne », a expliqué Volkswagen à Reuters.

Le constructeur entend rivaliser sur le marché allemand des voitures d’occasion avec les leaders du secteur, mobile.de et Autoscout.24.

Ce projet n’est pas sans rappeler les offensives tous azimuts menés par le groupe PSA sur le marché de l’occasion depuis deux ans. Ce dernier a notamment pris une participation majoritaire dans Aramisauto en 2016. Depuis 2017, il développe la plateforme Carventura.com, spécialisée dans les transactions entre particuliers.