La direction générale de Denso officialise son entrée dans la plateforme d’open-innovation Plug and Play, rejoignant ainsi des partenaires prestigieux dans le domaine des mobilités (Bosch, Faurecia, ZF, Valeo, Autoliv, Aisin, Yanfeng, Hella, mais aussi, Mercedes-Benz, Ford, Renault, Nissan, Suzuki, SAIC, Changan ou encore Toyota Financial Services, etc.).

Plug and Play est basée en Californie, à Sunnyvale, et possède aussi d’autres implantations en Amérique du Nord, ainsi qu’en Europe (l’unité française est à Paris avec une spécialisation e-commerce et retail), au Japon et en Asie. Depuis 2006, grâce à ses 220 partenaires officiels et son réseau de 6000 start-ups, la plateforme a mis en place de nombreux programmes et supervisé de nombreuses levées de fonds. Parmi certains de ses coups d’éclats, on peut citer l’accompagnement de PayPal ou DropBox par exemple.

« Auparavant, nous menions nos recherches de notre côté, mais ce n’est plus possible aujourd’hui si nous voulons suivre le rythme des changements à l’œuvre dans l’industrie automobile », indique Bill Foy, vice-président sénior de l’ingénierie du groupe Denso en Amérique du Nord, avant d’ajouter : « C’est le prolongement logique de notre participation à Plug and Play Japon et nous allons intensifier, sans surprise, nos développements technologiques dans la connectivité, la conduite autonome, la mobilité partagée et l’électrification ».