Constructeurs, équipementiers, réparateurs, organisations syndicales,… entre la nécessité de passer à la technologie, d’être plus propre ou de faire face à de nouvelles habitudes de consommation, c’est la filière automobile tout entière qui s'inquiète pour son avenir. Alors comment les acteurs concernés, tout comme les automobilistes, vont-ils se préparer aux défis industriels, énergétiques et sociaux de demain ?

Le journal Ouest-France et l’Automobile club de l’Ouest (ACO) tenteront de répondre aux questions par le biais d’un nouvel événement nommé les Assises de l’Automobile. Pour mettre le cap sur le futur, un rendez-vous est donc donné le jeudi 28 mars 2019 sur le circuit Bugatti des 24 Heures du Mans (72). Ces premières Assises de l’Automobile se dérouleront pendant une journée entière d’échanges découpée en plusieurs tables rondes, sur des thèmes allant du moteur thermique à la technologie et la sécurité en passant par la voiture électrique, connectée ou autonome, et avec un face à face sur la place de l’automobile dans la société (voir détails sur evenements.ouest-france.fr). 

Outre ces débats entre des grands dirigeants du monde de l’auto (dont Linda Jackson, présidente de Citroën ou Jean Todt, président de la FIA par exemple), des sceptiques, des experts ou politiques, des démonstrations de véhicules du futur auront lieu sur le circuit de la célèbre course des 24 Heures du Mans dans le but de mieux comprendre les réflexions du jour. Les professionnels qui se questionnent et qui souhaitent anticiper le futur sont les bienvenus !

Le programme complet et les inscriptions sont accessibles en ligne.