La solution censée marier "le meilleur des deux mondes", c'est à dire l'hybride rechargeable, a toujours grand peine à décoller. Selon les observations des statisticiens du ministère de la Transition écologique "sur les deux premiers mois de l’année, 17 200 voitures hybrides ont été immatriculées en 2019, contre 16 500 en 2018. Leur part de marché passe ainsi de 5,1 % à 5,3 %. Avec 14 700 ventes contre 14 300 un an plus tôt, les hybrides non rechargeables progressent peu, de même que celles d’hybrides rechargeables, qui passent de 2 200 en 2018 à 2 400 en 2019."

Les hybrides rechargeables ont donc représenté 16,3% des ventes totales d'hybrides en janvier et en février.

Un chiffre qui est tout de même en augmentation par rapport à la tendance annuelle enregistrée l'an dernier. Les ventes d''hybrides rechargeables ont certes progressé : 13 376 immatriculations contre 10 795 un an auparavant. Mais rapporté au nombre total de ventes d'hybrides, les versions rechargeables ont en réalité reculé en 2018 par rapport à 2017 : 13,7% des immatriculations du secteur, contre 14,4% en 2017.

Le premier constructeur français à proposer une offre d'hybrides rechargeables sera PSA. Le premier modèle devrait être, selon toute vraisemblance, le SUV 3008 GT hybrid 4. Il sera accessible dès l'automne prochain.