Cerné par les procédures juridiques. Le groupe Volkswagen aura de nouveau affaire aux tribunaux à compter du 1er novembre prochain, toujours en Allemagne. La fédération des consommateurs VZBV déposera une action de groupe afin "d'établir que Volkswagen a délibérément commis des préjudices et fraudé les clients en manipulant des logiciels", ce qui a in fine "causé des dommages aux acheteurs concernés".

La fédération, soutenue par le puissant automobile-club Adac, appelle les propriétaires de véhicules du groupe Volkswagen dotés du moteur diesel EA 189 à les rejoindre. Ce moteur, au coeur du scandale, peut avoir une cylindrée de 1200, 1600 ou 2000 cm3. Les requérants doivent nécessairement avoir acheté leur véhicule après le 1er novembre 2008.

VZBV a déjà une idée précise de ce qu'elle va réclamer : soit le remboursement intégral du véhicule, soit une compensation pour le préjudice subi par les consommateurs.