Le cumul est à 2 %, Kia devrait le dépasser d’ici au 31 décembre. Le réseau aura alors une raison de faire la fête, car c’est particulièrement grâce aux pénétrations sur le terrain – part de 2,9 % pour les immatriculations aux particuliers sur le mois – que la marque progresse. Les VP aux particuliers ont progressé de 8,7 % en octobre et affichent + 21,2 % au cumul, deux valeurs supérieures à la performance globale de la marque.

Clients d’access premium

« Nous ne voyons aucun signe d’essoufflement. Au contraire, nous reprenons des autos allemandes et le haut de gamme des constructeurs français. Kia capte des clients d’access premium très proches des clients Toyota », explique le patron d’un groupe multimarque. Un compliment vibrant pour une marque « qui manque encore de notoriété » : « Mais nous voyons des CSP+ plutôt jeunes, auxquelles nous vendons un contenu technologique garanti sept ans et de qualité. »
La gamme est cohérente.

« Sportage, Picanto, Stonic, Rio, Niro... Les commandes sont bien réparties entre ces produits. On ajoute un peu de Ceed, qui doit reprendre des couleurs avec son restylage. Aucune critique n’est à formuler », affirment nos correspondants.

La marque propose de l’hybride, de l’hybride rechargeable, de l’électrique, quand d’autres (françaises notamment) en manquent cruellement. « Nous avons tant à progresser dans la communication sur notre mix énergétique... Un véritable axe de progrès pour l’an prochain », relève ce concessionnaire. Le bon démarrage du e-Niro dans le réseau a de quoi donner confiance. 

Le chiffre du mois 2,9 % : La part de Kia en octobre sur le canal des particuliers, où la marque ne cesse d’étendre sa conquête

Prévision novembre

Les prises d’ordres ressortent à + 12 % pour le panel. Elles s’ajoutent aux + 11 % de septembre et + 30 % des trois mois précédents. Les portefeuilles restent garnis de deux mois d’avance en livraisons. L’optimisme est fort au sein du réseau.