Dix ans d’existence, Ecolave est à la fête ! Mais, le réseau fort d’une soixantaine de centres spécialisés en préparation esthétique automobile (lavage sans eau à la main, lustrage, rénovation des optiques, etc) est d’autant plus heureux car il va se diversifier. Le déploiement de deux nouvelles prestations est au programme pour l’année 2019.

La première tourne autour du traitement « Ceramic » destiné aux carrosseries. La solution Ceramprotec garantira une protection du véhicule en céramique composée de verre à l’état liquide venant se polymériser sur le vernis de la carrosserie. Selon Ecolave, « cette couche ultra-dense permet de lisser les imperfections de surface mais surtout de constituer une barrière préservant durablement la brillance du véhicule ».

Pare-brise réparé gratuitement

L’autre nouveauté est davantage surprenante : le vitrage. Ecolave souhaite se lancer dans la réparation robotisée de pare-brise. De nombreux tests réalisés par sa R&D lui ont permis de sélectionner un système autonome ultra-précis pour réparer ce produit. Selon l’enseigne, ce sont des capteurs qui repéreront exactement le point d’impact. « La machine injecte ensuite la résine à la bonne quantité et au bon endroit, en optimisant l’alternance des cycles de pression et de dépression selon un programme prédéterminé ». Et ce, « pour une réparation des impacts parfaite, rapide et indécelable ».

Dans son annonce, Ecolave précise également que ce procédé entre dans le cadre d’une démarche écoresponsable et que la réparation de pare-brise est gratuite, ou sans avance de frais, pour le client s’il est assuré. Le concept sera assuré prochainement dans les agences mais son petit nom reste encore inconnu.