Après une âpre compétition avec Intel, Nvidia annonce avoir emporté la mise pour se porter acquéreur de l’entreprise israélienne Mellanox. Par conséquent, la transaction atteint le montant très élevé de 6,9 milliards de dollars ! Il s’agit d’une acquisition historique pour Nvidia, pilotée par Goldman Sachs, tandis que Mellanox était conseillé par Crédit Suisse Group et JP Morgan Chase.

Par le biais de cet achat, Nvidia accentue l’orientation de son core-business vers l’Intelligence artificielle et le cloud et ses services associés.  Par voie de communiqué, Jensen Huang, co-fondateur et président directeur général de Nvidia, souligne que « l’émergence de l’IA et des data sciences, tout comme les milliards d’utilisateurs simultanés d’ordinateurs, génèrent une très forte demande sur les data-centers mondiaux. Pour pouvoir répondre à cette demande, il faut une maîtrise holistique des architectures qui connectent un grand nombre de nœuds de calcul rapide sur des réseaux intelligents ».

Rappelons que Nvidia fait aujourd'hui partie des acteurs incontournables dans les travaux sur l’autonomisation des véhicules, via l’IA et le deep learning (collecte des données, entraînement des modèles, simulation, et tests opérationnels des systèmes de conduite intelligents et sécurisés). Proche des équipementiers automobiles traditionnels (Bosch, ZF, Valeo…), Nvidia mène des programmes avec Audi, Mercedes, Volkswagen, Toyota, Volvo ou encore Tesla. Son approche concerne des projets à court terme, notamment le véhicule autonome de niveau 2 (avec ZF et Volvo par exemple), et à beaucoup plus long terme.