Réunis quelques mois après la signature de leur première convention de partenariat sur Equip Auto Paris, Khalil Laabidi, directeur général de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA), Nabhan Bouchaala, de Tunisian Automotive Association (T.A.A.), Nejib Ben Miled, directeur général de la Société des foires internationales de Tunis et Jacques Mauge, président de la FIEV (Fédérations des Industries des Equipements pour Véhicules) ont signé un accord de coopération dans le domaine des composants automobiles, de la formation et de l’organisation de salons.

« Cette convention vise à développer la coopération entre les quatre parties, notamment pour engager des formations au profit des jeunes dans le domaine des composants automobiles, plus précisément de la main-d’œuvre intermédiaire, en plus de l’organisation de grands événements en France et en Tunisie pour faire connaitre les compétences des deux pays », déclare Khalil Laabidi, avant d’ajouter en marge de la cérémonie de signature de l’accord : « Il s’agit également de faciliter les déplacements des industriels tunisiens et français ou la réalisation d’investissements en Tunisie ».

Pour sa part, le président de la Fiev, Jacques Mauge, souligne que cette coopération sera très utile pour les parties prenantes : « Elle sera axée sur le développement de la formation et la transformation de l’industrie automobile, à travers les nouvelles technologies, sachant que des dispositifs sont déjà mis en place en France, dont l’académie digitale par exemple ».

Promouvoir le secteur industriel automobile à l’export


Nabhan Bouchaala rappelle que TAA, créée depuis 2 ans, a déjà signé des accords de coopération avec des Italiens et des Français visant le développement de la production automobile et le développement de la formation, qui représente un point clé pour la promotion du savoir-faire. Il estime que cet accord favorisera l’organisation d’événements dont le premier salon international des composants et pièces de rechange “Tunisie Automotive” qui sera organisé, du 27 au 30 novembre 2018 en Tunisie, et qui donnera une idée sur le tissu industriel d’équipementiers automobiles implantés localement.

En Tunisie, le secteur automobile est composé de 276 unités de production dans les composants automobiles, dont 80% totalement exportatrices. Nabhan Bouchaala souligne que le secteur fournit 86000 emplois, ajoutant que des projets sont en phase d’extension en Tunisie, lesquels devraient générer entre 7000 et 8000 nouveaux emplois en 2019, pour une contribution à hauteur de 4,8% au PIB.

De "Tunisie Automobile" à "Equip Auto Tunisie"


Salon professionnel biennal, « Tunisie Automotive », qui se tiendra au Parc des expositions du Kram de Tunis, est ouvert essentiellement aux industriels tunisiens et étrangers producteurs de composants pour matériels roulants de toutes spécialités, ainsi qu’aux industriels fournisseurs de machines et équipements de fabrication de composants pour matériels roulants. 150 exposants sont attendus cette année sur Tunisie Automobile, qui devrait drainer quelque 8000 visiteurs, selon la direction du salon.

C’est une première à laquelle se joint la Fiev, qui en assure la promotion et la communication auprès de ses adhérents. Mais la deuxième étape consistera à lancer la première édition d’Equip Auto Tunisie, dont le positionnement sera très proche de ceux d’Equip Auto Paris ou Alger. Actuellement, aucune décision n’est encore prise concernant la date de la manifestation, la proximité d’Equip Auto Paris, en octobre 2019, devant être prise en compte pour éviter de trop solliciter les équipes de ventes des exposants.

Parallèlement à la croissance du salon Equip Auto d’Alger, ce nouvel opus en Tunisie montre la volonté de Jacques Mauge de décliner la marque sur les pays de Maghreb, des discussions ayant d’ailleurs lieu avec le Gipam, le groupement interprofessionnel de l’automobile au Maroc, à l’origine du premier salon de la pièce et de l’équipement de Casablanca, qui se tiendra du 12 au 15 décembre. 



(avec tous nos remerciements à la rédaction d'Algérie Rechange et Rechange Maroc Rechange)