« Faurecia annonce la finalisation de l’acquisition à 100% de Parrot Faurecia Automotive. Cette opération fait suite à l’accord annoncé le 5 juillet dernier entre Parrot et Faurecia pour la prise de contrôle anticipée à 100% de Parrot Faurecia Automotive par Faurecia. La transaction est réalisée sur la base d’une valeur d’entreprise de 100 millions d’euros identique à celle retenue lors de l’entrée au capital par Faurecia en 2017 », indique un porte-parole de l’équipementiers par voie de communiqué.

A l'occasion de cette sortie, Parrot perçoit 67,5 millions d'euros, ce qui porte le produit global reçu par Parrot dans le cadre de cette opération à 108,5 millions d'euros compte tenu des 41 millions d'euros provenant de la conversion des obligations émises en 2017 par Parrot SA au bénéfice de Faurecia, conversion qui est intervenue concomitamment à la sortie. La plus-value correspondante dans les comptes de Parrot SA au 30 septembre 2018 sera d'environ 12 millions d'euros (avant honoraires et impôts). Par ailleurs, Parrot Faurecia Automotive continuera à bénéficier de la licence de la marque « Parrot » jusqu'au terme convenu, soit fin 2021, en contrepartie de redevances assises sur le chiffre d'affaires de Parrot Automotive.

« Ce rapprochement salue cette réussite et ouvre de nouveaux horizons à Parrot Faurecia Automotive qui va bénéficier de toute la puissance de Faurecia pour développer le cockpit connecté de demain », souligne Henri Seydoux, président directeur général et fondateur de Parrot, avant d’ajouter que son groupe se focaliserait uniquement sur l’activité des drones, pour les professionnels et le grand public.