Une première salve de nominations à des postes clés avait été annoncée début octobre par Mike Manley, qui a pris les rênes de Fiat Chrysler Automobiles après le décès de Sergio Marchionne. Trois autres changements viennent d’être communiqués au sein de l’équipe de direction du groupe.

Mark Stewart est nommé directeur de l’exploitation pour la région Amérique du Nord. Le dirigeant arrive de chez Amazon, où il occupait le poste de vice-président des opérations, « supervisant le traitement des clients dans 200 établissements comptant 180 000 employés. Il a dirigé des équipes spécialisées dans la robotique avancée, l'intelligence artificielle et les méthodes d'automatisation », précise le groupe italien. Auparavant, Mark Stewart a occupé la fonction de directeur de l’exploitation chez l’équipementier ZF TRW.

Fiat annonce également la nomination de Niel Golightly au poste de directeur de la communication au niveau mondial. Ce dernier travaillait auparavant au sein du groupe Shell Oil Company en qualité de vice-président des relations extérieures en Amérique du Nord et du Sud. Niel Golightly a également occupé divers postes au sein du groupe Ford, dont celui de vice-président des affaires publiques chez Ford Europe.

Niel Golightly remplace à cette fonction Mike Keegan, qui a été nommé au poste de directeur de l’audit interne, de la durabilité et de la conformité de Fiat. Mike Keegan prendra la place d’Alessandro Baldi, qui partira à la retraite au premier trimestre de 2019.