Ford vient d’annoncer une réorganisation de grande envergure de son organisation du management des produits. L’unité EPLM (pour « Enterprise Product Line Management ») est créée et confiée à Jim Baumbick, manager de 47 ans, qui fait valoir 25 ans d’expérience dans le développement des produits et conserve d’ailleurs ses anciennes fonctions au sein du groupe (planning produits global et stratégie). Il rendra directement compte à Jim Farley, président des marchés mondiaux de Ford.

Concrètement, cette nouvelle organisation se veut plus proche du client final et plus précise. Elle se décline donc en 10 lignes de produits : F-Série, véhicules urbains, véhicules familiaux, véhicules tout terrain, véhicules à hautes performances, véhicules commerciaux, véhicules électriques, véhicules de luxe, pick-up compacts, véhicules pour marchés émergents.

Chaque ligne de produits aura son équipe spécifique couvrant des compétences très variées (ingénierie, planning produits, fabrication, marketing, finances, UX, etc.) et sera pleinement responsable de la conduite des projets. Sous la supervision de Jim Baumbick qui assurera la coordination de l’unité EPLM avec les équipes du développement produits et du marketing, ainsi qu’avec les équipes des principaux marchés mondiaux.

« Nos produits les plus plébiscités, comme le pick-up F-150, la Mustang ou le Transit, sont ceux qui sont profondément ancrés dans la demande des clients. Avec cette nouvelle organisation, nous devons devenir plus « customer-centric », tout en gagnant en efficacité, notamment en time-to-market. Ce sera l’une des clés de notre succès et de notre croissance rentable future », assure Jim Farley.