Certes, sur le stand Volkswagen au salon de Genève 2019 (GIMS) le concept ID.Buggy est au coeur des attentions même si plusieurs modèles sont exposés. Mais le constructeur tient également à présenter sa nouvelle banque d’énergie pour véhicules électriques. Volkswagen a donc dévoilé « une étude proche de la série de sa station de recharge rapide et flexible » dont ses dimensions « compactes » lui permettent de s’installer « là où cela est nécessaire ».

Cette borne nouvelle génération peut charger jusqu’à quatre véhicules en même temps. D’après le constructeur, si elle est connectée à un réseau électrique elle peut devenir un point de charge rapide et permanent, mais si elle reste hors réseau (production à partir d’une source d’énergie renouvelable comme le solaire ou l’éolien) il est possible de l’utiliser en tant que « stockage intermédiaire d’électricité durable pour une mobilité neutre en CO2 ».

Mobile et compacte, la station de recharge de VW semble également performante avec sa capacité de recharge totale de 360 kMh. Là aussi, si la borne est accordée au réseau elle fournit en permanence de l’énergie mais si elle fonctionne indépendamment et que le bloc-batterie est vide, il suffira de recourir au remplacement de celle-ci.

Le groupe Volkswagen prévoit de produire en série sa station de recharge en Allemagne dès 2020 sur le site de Hanovre. Mais avant, plusieurs bornes seront installées dans le cadre d’un projet pilote au cours du premier semestre 2019 au sein du siège social du groupe à Wolfsburg. Découlera de ces tests, la mise en place d’une infrastructure de recharge en centre-ville.

>> A lire aussi Volkswagen et Microsoft précisent leur partenariat