Avec 1,055 million de véhicules commercialisés dans le monde en 2017 (-7,5%), Citroën avait atteint son plus bas niveau depuis 2000. En début d’année 2018, Linda Jackson, directrice générale de Citroën, se montrait résolument confiante, percevant « des signes positifs ». Ces signaux synonymes de relance sont effectivement bien visibles sur l’ensemble du premier semestre 2018. La marque aux chevrons a commercialisé 573 000 voitures dans le monde à fin juin, enregistrant une progression de 8,7% par rapport à la même période de l’an passé.

« Ce résultat est porté par un record en Europe depuis 7 ans, qui nous permet de gagner des parts de marché en VP comme en VUL, et par un rebond de 50% en Chine. Cette dynamique va se poursuivre au second semestre avec les lancements du nouveau Berlingo et des SUV C4 Aircross en Chine et C5 Aircross en Europe », commente Linda Jackson.

Citroën a commercialisé 444 295 voitures en Europe sur la période, soit une hausse de 7,4% soutenue par les cinq principaux marchés que sont la France, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et l’Allemagne. La marque, qui n’avait pas dépassé la barre des 440 000 ventes depuis le premier semestre 2011, surfe sur les performances de la C3, qui s’est écoulée à 114 000 unités depuis janvier et dont les commandes progressent de 12% à fin juin. Le SUV C3 Aircross (environ 63 000 unités vendues en Europe sur 6 mois) et le C4 Cactus, lancé en mars 2018, apportent également une solide contribution. La part de marché de Citroën se situe à 4,5% en Europe. Linda Jackson entend atteindre les 5% en 2019.

1,6 million de véhicules dans le monde en 2020


Mais plus que le marché européen, c’est surtout la Chine qui a sonné la révolte de Citroën. Sur six mois, la marque française y affiche un bond de 50,5%, à 69 300 unités, grâce au C5 Aircross, qui s'est vendu à près de 40 000 unités depuis son lancement en septembre 2017.

Citroën marque en revanche le pas en Amérique Latine (32 800 ventes, -1,4%), à cause des difficultés rencontrées en Argentine, et au Moyen-Orient et Afrique (20 000 ventes ; -30,3%), à cause des incertitudes qui pèsent en Iran.

Citroën est partie sur des bonnes bases pour se rapprocher de la barre des 1,15 million de voitures commercialisées dans le monde en 2018. La marque vise les 1,2 million en 2019, et 1,6 million en 2020.