Sans l'effondrement des deux modèles haut de gamme, l'affaire aurait sans doute été différente : Renault a produit 750 271 voitures sur le sol français en 2018, soit 3,6% de moins qu'en 2017. Rapporté au volume global fabriqué par les usines Renault et ses partenaires, la production française a compté pour 18,2% de l'ensemble. En 2017, la France avait représenté 18,5% de la production mondiale de Renault.

Hormis à Maubeuge et dans une moindre mesure à Flins, chaque site industriel français a connu des évolutions assez franches en 2018. Forte évolution à la baisse pour Douai tout d'abord, soit au sein de l'usine où sont produits les hauts de gamme. Le nombre d'unités fabriquées a chuté de 23,7% en 2018, en raison de la faiblesse de l'Espace (-40,8%) et de la Talisman (-36%). Le Scenic, produit à Douai, a connu lui aussi une baisse de cadence de 17,6%.
Deuxième usine a avoir vu sa production décroître, Sandouville (-6,7%) avec 126 227 Trafic et autres véhicules utilitaires sortis des chaînes. La baisse tient surtout à une moindre production du Trafic.

Si Maubeuge (-3,4%) a elle aussi produit un peu moins de Kangoo en 2018 qu'en 2017, cela n'a en revanche pas été le cas du côté de Batilly. L'usine de Meurthe-et-Moselle qui fabrique entre autres le Master a vu sa cadence grimper de 9,1% en 2018, avec 142 619 véhicules réalisés.

Le site francilien de Flins aussi a vu ses chaînes s'accélérer : 196 044 voitures fabriquées (+4,9%), grâce à une Zoe en hausse de 66,7% et à une Clio qui a vu sa production (française) grimper de 17,1%. La prochaine génération de Clio ne devrait plus connaître les chaînes françaises, sauf en cas de nécessité.
Une usine française, enfin, a vu sa production littéralement exploser en 2018. Dieppe a fabriqué 60,7% de voitures de plus par rapport à 2017 ! La première année pleine de l'Alpine A110 a évidemment eu un effet certain sur le volume fabriqué, et ce en dépit d'une moindre production de Clio RS.

Ailleurs en Europe, Renault a fabriqué 703 258 véhicules en 2018. Soit -4,7% par rapport à 2017, sachant que l'Europe s'entend hors France et hors Roumanie pour Renault.

La production a donc uniquement progressé en dehors du vieux continent : +0,4% de Renault réalisées en Russie, en Afrique, en Amérique, etc. La production mondiale de Renault a été de 4 120 063 véhicules en 2018, un chiffre en retrait de 1,8%.