Les groupes Gruau et Sortimo, spécialisés dans la transformation et de l’aménagement de VUL, ont décidé d’unir leurs forces commerciales pour renforcer leur position sur les marchés français et allemand. Les deux entreprises de taille intermédiaire (ETI), qui collaboraient ensemble depuis déjà trois ans, vont partager leur expertise et leur savoir-faire pour « se donner les moyens de soutenir leur développement ».

Concrètement, Gruau est entré le 1er janvier 2016 au capital de Sortimo France, à hauteur de 50 %. Cette opération donne ainsi naissance à la nouvelle entité « Sortimo By Gruau », pilotée par un comité de direction composé à parts égales de représentants des deux entreprises.

« Grâce à cette alliance capitalistique, Sortimo profitera de nouveaux canaux de distribution, offrant une meilleure couverture du territoire français et posant des bases solides pour un futur développement commercial », soulignent les deux acteurs dans un communiqué commun.

Une deuxième coentreprise en Allemagne


A compter du second semestre 2016, une autre coentreprise prendra forme en Allemagne. Elle sera détenue à 50/50 par les deux acteurs et baptisée, cette fois-ci, « Gruau By Sortimo ». Les produits de la gamme Gruau seront ainsi commercialisés dans le réseau du groupe allemand.

Sortimo, qui s’appuie sur 37 succursales en Allemagne et 10 filiales à l’international, a réalisé un chiffre d’affaires de 139 millions d’euros en 2015. La société revendique une part de 50 % sur le marché allemand des systèmes de rangement pour VU.

Désormais implanté en Pologne, en Espagne, en Algérie et aux États-Unis, le groupe lavallois a généré pour sa part un chiffre d’affaires de 210 millions d’euros l’an passé. D’ici 2022, il entend réaliser entre 40 et 50 % de son CA à l’étranger.

-A lire aussi "Gruau de l'ombre à la lumière"