L’exercice 2017 avait été particulièrement dynamique, avec plus de 500 000 adhésions, un record, Identicar captant au passage environ 50 % du marché du gravage antivol et des assurances complémentaires commercialisées en concession. Le début de l’année 2018 est aussi très bien orienté, avec un chiffre d’affaires en progression de 25 % au premier semestre.

Dès lors, la question de la gestion et de l’attribution des ressources se posait et l’équipe dirigeante d’Identicar a choisi de céder ses activités périphériques pour mieux se concentrer sur son cœur d’activité, à savoir le Club Identicar (plus de 80 % du CA global du groupe), confirmant l’objectif d’un million de membres actifs à l’horizon 2020 (870 000 aujourd'hui).

Ce choix met un terme à douze années de partenariat fructueux avec Vodafone Automotive, le groupe Vodafone reprenant une participation intégrale de cette activité. Par ailleurs, Identicar avait acheté ICA en 2011 et vient de céder ses parts à Auvray. Le groupe Identicar précise qu’il conserve "une participation minoritaire dans le capital de son partenaire et un contrat de prestation de services d’assurance".

"Nous sommes fiers du développement de Vodafone Automotive et du club ICA ces dernières années en France. Cependant, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur le Club Identicar, une activité en forte croissance qui mérite toute notre attention", synthétise David Tuchbant, président du groupe Identicar.

Le groupe va encore connaître plusieurs temps forts cette année. Il a déjà lancé une offre sur le VO et les débuts sont prometteurs, ce qui ouvre de nouvelles perspectives, comme l'a expliqué Jonathan Tuchbant, directeur général du groupe, lors du dernier Club Argus. Par ailleurs, la gamme traditionnelle va s’étoffer et de nouveaux services seront détaillés à la rentrée de septembre. De nouveaux partenariats seront aussi dévoilés.