Sam Outillage, le spécialiste français de l’outillage à main, innove et propose une solution radicale à la première cause de panne automobile, la défaillance de la batterie.
Lancé le 1er décembre 2015, Kap’Sam est un équipement d’atelier novateur entièrement conçu par l’enseigne à Saint-Etienne. L’idée est de concevoir un dispositif de démarrage de véhicule intelligent qui semble-t-il, peut suppléer aux pinces et câbles ou au booster classique (batterie de secours). Selon les dirigeants, Frédéric Champavere et Olivier Blanc, « ces solutions les plus simples s’avèrent être les plus dangereuses, ni professionnelles, ni sécurisées. Avec les câbles, il y a 1 chance sur 24 de réussir tandis qu’avec le booster, 1 chance sur 2».

Le super-condensateur
L’arrivée du Kap’Sam sur le marché répond donc à une sérieuse problématique : 58% des pannes de voitures sont dues à un problème de batterie. Les ingénieurs de l’entreprise familiale ont travaillé sur ce sujet depuis près de deux ans. Cet appareil, contrairement au booster qui a une faible durée de vie, soit 1 minute et 40 secondes pour plusieurs démarrages, est un super-condensateur. Doté d’un système sans batterie, le Kap’Sam ne se branche jamais et se recharge à 100% en quelques secondes dès le démarrage du véhicule dépanné. Ce dispositif intelligent, garanti 5 ans, convient à tous types de batterie de 12V.

 - Sans batterie

- Pour tous véhicules 12V

- Pas de recharge sur secteur

- Sans limite de démarrage

- Durée de vie rallongée

- Mode forçage

- Mauvaise connexion sans incidence

- Ergonomie totalement repensés


En France, le secteur du dépannage représente plus de 5 000 professionnels. Cette nouveauté émane « d’un travail de longue haleine qui ouvrira des portes » ajoute Frédéric Champavere. En effet, breveté sur 18 mois et protégé sur 20 ans, le produit est déjà référencé par PSA et Renault. Dans quelques jours, Ford et Volkswagen Group pourraient également valider un accord avec l'entreprise française. Les deux marchés convoités, l’Angleterre et l’Italie, verront, au moment opportun, le produit made in France débarquer dans leurs ateliers.