Les trois anciens responsables de Saab, Jan-Aake Jonsson, ex-président, Karl-Gustav Lindstroem, directeur financier et Kristina Geers, conseillère, ont été arrêtés en Suède.

Ces trois personnes sont suspectés de « tentatives graves pour compliquer les contrôles fiscaux » en 2010 et 2011. Leurs avocats se disent « très choqués de la façon dont cette affaire est conduite ».

Selon des informations de l’agence Bloomberg, l’enquête s’est concentrée sur des incidents intervenus avant que Saab ne soit déclaré en faillite en décembre 2011, presque deux ans après que le néerlandais Spyker ait acheté le constructeur suédois à General Motors.

Saab avait été contraint d’arrêter sa production à cause du manque de liquidité avant d’être déclaré insolvable.

En Suède, la fraude fiscale est punie de six mois à quatre ans de prison.