Symbole du raffinement et du luxe à la française, la gamme DS méritait un écrin de choix. Dans le sillage du DS World de la rue François 1er à Paris, Stéphane Michel, PDG du groupe familial, a imaginé une déclinaison adaptée à sa nouvelle concession Citroën de Royan.
Le 1er DS Store de France a ouvert ses portes à Royan (17).
Elaborés avec un soin du détail extrême, les 180m2 du concept DS Store sont entièrement dévolus à l’univers DS. Façade moderne, design épuré, finition tramée, l’atmosphère se veut cosy. Les couleurs noires sont rehaussées d’une touche de fuschia du plus bel effet, et un salon est dédié à la personnalisation des modèles.

Une expérience unique

« Nous souhaitons que nos clients vivent une expérience unique, de l’accueil à la configuration de leur DS, jusqu’à la livraison », souligne Olivier Ertel, directeur du site. Animé par un vendeur, l’enjeu du
Stéphane Michel, PDG du groupe Michel.
show-room unique en France est aussi commercial. « Le marché DS est en plein développement. L’investissement devrait nous permettre d’augmenter de 50% nos ventes », poursuit Stéphane Michel. A terme, la gamme DS pourrait représenter 20% des volumes Citroën (2500 VN en 2014) du groupe.
Précurseur d’un concept exclusif, il explique : « Nous assistons à la naissance d’une marque avec DS, ce n’est pas une simple déclinaison de la gamme Citroën. Il s’agit d’un événement rare, et nous avons tout à gagner à la distinguer. »
L’initiative du Groupe Michel se veut aussi « un laboratoire »,  un pari osé, né de deux mois de travaux et de remise aux normes, pour un investissement de 170 000 euros. Au cœur d’une ville qui se distingue par des catégories sociales professionnelles élevées et ses séniors, l’investissement se veut néanmoins raisonnable. « Lorsqu’on est précurseur, nous sommes remarqués, mais nous essuyons aussi les plâtres. Nous avons donc conservé la possibilité de revenir en arrière dans son aménagement, chose que nous ne pourrions pas faire dans une mégalopole. »

Stéphane Michel : « On écrit l’histoire »

Enthousiaste, Stéphane Michel confie encore : « On écrit l’histoire ! Citroën ne nous a rien imposé, il n’y a pas de normes DS. Nous avons souhaité allier la qualité haute de gamme DS à un esprit dynamique avec des couleurs vives. » L’espace de personnalisation qui associe des outils d’ébénisterie et de couture à des pommeaux de levier de vitesse et de volant, suggère aussi  l’idée du fait main. « Nous sommes des pionniers. J’attend que notre concept DS Store créé une relation constructive avec le constructeur », poursuit Stéphane Michel, également impliqué dans un comité de réflexion sur l’avenir de la marque DS.
Pour le responsable qui a conclu à Royan la rénovation de ses cinq sites de distribution Citroën (présentes à Saintes, Royan, Rochefort, la Rochelle et Saint-Jean d’Angely, ndlr), « le DS Store doit permettre une valorisation de l’image globale de Citroën, de DS et de notre groupe sur le département. Il est important aussi de montrer à notre personnel que nous avançons en innovant de manière mesurée, mais avec passion. »