Taxes sur les carburants, bonus et surtout malus, rien n'y fait : le taux d'émission moyen de CO2 par véhicule neuf vendu en France ne parvient pas à chuter. En novembre, celui-ci a été de 111,5 g/km, un résultat "stable" par rapport aux mois précédents selon les observations des statisticiens du ministère de la Transition écologique. En 2017, le taux moyen avait été de 111g de CO2 par kilomètre.

Les ventes de voitures électriques ont pourtant été bonnes en novembre : +111,3% avec 3689 unités vendues. Puisque le bonus demeure cette année réservé aux seules électriques, c'est 2,1% du marché qui a eu droit à une gratification étatique, un résultat en hausse par rapport au mois d'octobre.
Mais en revanche, les ventes des voitures moins vertueuses sont aussi reparties à la hausse. Le malus a concerné 30,3% du marché du neuf en novembre, ce qui est bon pour les finances publiques, mais moins pour le taux moyen d'émissions. La zone neutre, sans bonus ni malus, s'est donc légèrement contractée pour se fixer à 67,6% du marché.

Toujours selon les observations du ministère de la Transition écologique, 53,2% des voitures vendues en novembre avaient des émissions comprises entre 100 et 119g de CO2/km. Dans le détail, 61% des immatriculations d'essence ont relevé de cette fourchette, 52% des ventes de diesels et 80% pour ventes d'hybrides.